Libellés

mercredi 20 avril 2011

Quel avenir pour Vernon (Eure) ? Chapitre 2) La Ville sans Maire !

Être et bien plus encore se comporter en homme libre, n'est pas sans désagrément dans notre monde, mais parfois cette attitude (cette "pause" commenteront certains "esprits forts" !) vous gratifie de quelques félicités, en l'espèce Socialiste libre de l'Eure et non "blogueur de cour " comme tout citoyen de Vernon, je ne puis assister aux Conseils municipaux de cette Ville que depuis le "poulailler" qui est réservé, à Vernon, à ceux qui veulent assister aux débats démocratiques de leur commune et ne se contentent pas de les lire dans la presse ou dans des blogs assez bien introduits auprès des puissants de notre ville pour assister au Conseil depuis "l'orchestre"...le salle du Conseil, réservée aux élus, aux hauts-fonctionnaires de la Ville, aux journalistes en activité et donc aussi à quelques blogueurs, qui ne déplaisent pas trop au pouvoir en place.

Mais, de ce fait, je suis mieux placé que les "privilégiés" du "parquet" pour, certes admirer le buste de Marianne qui domine ce cénacle édilitaire, même si son auteur (le sculpteur Gautherin 1840-1890 ) est aujourd'hui bien oublié (In "L'Hôtel de Ville de Vernon, Ed Musée Municipal Alphonse-Georges Poulain, Vernon, Eure , Page 69, N° 27/2), mais surtout pour suivre les faits et gestes des principaux élus de notre Ville et tout particulièrement de son Maire, Monsieur Philippe N'Guyen Thanh.

Moi qui suis un admirateur de la Charte SNJ de 1918, je me dois de rendre hommage à Monsieur Bruno Simon (Rédacteur en chef du Démocrate Vernonnais) pour avoir, dans la dernière livraison de son journal (Le Démocrate Vernonnais, N° 3442, Mercredi 20 Avril 2011, page 3) consacré un encadré intitulé "Restons Polis..." à un fait que ... DE MA PLACE, j'ai eu l'insigne privilège de pouvoir prendre en photo !
 Le fait dont parle Monsieur Bruno Simon est le suivant : LA PAUSE PIPI DE MONSIEUR LE MAIRE DE VERNON, alors que son prédécesseur  Monsieur Jean-Luc Miraux, Inspecteur général de l'éducation nationaleancien Sénateur de l' Eure, avait la parole et livrait ses remarques d'élu de notre Ville sur le budget 2011, présenté par l'actuelle "équipe" municipale de Vernon  !

Autrement dit : (ET JE REVENDIQUE HAUTEMENT CETTE FORMULATION !) Monsieur Philippe N'Guyen Thanh, Maire (PS) de Vernon, Eure, Haute-Normandie PISSE sur son opposition !

  Emporter de vingt voix une élection municipale, dans une commune de vingt-cinq-mille habitants, vous donne t'il le droit de mépriser à ce point ceux qui ne partagent pas vos opinions politiques, même et surtout si vous êtes membre du Parti de Blum ? !

Qu'écrire d'autre ?
Proclamer, simplement , mais fermement que de ce fait le Docteur Philippe N'Guyen Tahn est indigne d'être Maire de Vernon, mais plus encore indigne d'être membre du Parti Socialiste !

La photo, qui prouve l'indignité de Monsieur Philippe N'Guyen Thanh, Maire PS de Vernon Eure.
Le Maire "se promène" en SA Mairie, alors que l'opposition Républicaine a la parole !

Mais en ces heures sombres pour notre Ville de Vernon, les interventions d'un autre élu de l'actuelle "majorité"municipale redonne force et courage au républicain que je serai toujours (alors même que ma foi Républicaine, me contraint chaque jour d'avantage à m'opposer à la "ligne de caniveau"conduite au PS par Madame Martine Aubry) cet élu, c'est Monsieur Jean-Claude Mary.

Ci-dessous, photo,de Monsieur Jean-Claude Mary, prise par le rédacteur de ces lignes, dans le square de l'Hôtel de ville de Vernon, à l'issue des quatre heures trente du Conseil municipal du 15 avril 2011.

Jean-Claude Mary est conseiller municipal EELV de Vernon et vice-président de la CAPE.
Certes, il est intervenu de nombreuse fois durant ce conseil municipal de quatre heure trente, ce qui est exceptionnel dans une commune où les conseils ont lieu tous les mois et non tous les deux mois, comme l'a écrit par erreur Monsieur Bruno Simon dans son papier du Démocrate (op.cit. supra,§ "Vous avez de grandes idées, moi j'ai les pieds sur terre", in fine ) en confondant avec les pratiques "staliniennes"(Pardonne moi Marcel, mais je suis très taquin avec ceux que je respecte ! ) de Marcel Larmanou, le Maire de Gisors.
Mais des interventions de Monsieur Mary je n'en retiendrais qu'une, son plaidoyer en faveur de l'association l'outil en main, ( la défense de cette association par Jean-Claude Mary a aussi retenu l'attention de Paris-Normandie dans le billet qu'il consacre au CM de Vernon )
 De conseil en conseil, Monsieur Mary défend la juste cause de cette association d'artisans qui n'ont pour seul but que de partager avec autrui la maitrise de leurs métiers, de leurs arts, ce qu'un enseignant tel que le docteur Philippe N'Guyen Thanh devrait comprendre !
Dans une livraison ancienne, Paris-Normandie a parfaitement résumé ce combat pour assurer la pérennité de l'association "l'outil en main".
Je n'y rajouterais qu'un fait ( qui hélas est probablement déterminant pour le docteur Philippe N'Guyen Thanh ) le président de l' association "L'outil en main" (Joël Guérin), ne vote pas à Gauche !

Ce qui , à mes yeux, ne retire rien aux mérites de ce Maître ébéniste dont l'un des aïeux, Edouard Ruy, était  à la Mairie de Vernon (en 1910) l'un des adjoints de mon cousin Jules Soret, adjoint qui décéda peu après la grande crue de la Seine, à force d'avoir aidé à sauver ses concitoyens...Et oui Philippe,  il est des élus qui estiment de leur devoir de se sacrifier pour leurs électeurs et dont la première décision en CM n'est pas d'augmenter massivement leurs indemnités !

D'autant que durant de nombreuse années Monsieur Guérin fit (BÉNÉVOLEMENT !) office de gardien du square municipal Benjamin Pied, situé près de son atelier et... de l'hôpital de Vernon !

Square municipal Benjamin Pied qui depuis l'élection de Philippe N'Guyen Thanh est à l'abandon, comme presque tous les espaces verts de notre ville.

J'aime ce combat de Monsieur Jean-Claude Mary, en faveur des parfaits citoyens que sont les animateurs de l' association "L'Outil en main"et pourtant pour être, ou tenter d'être parfaitement honnête, je me dois de reconnaitre que je n'ai pas toujours eu la même appréciation de l'action politique de Monsieur Mary.
 Lors des dernières municipales son attitude politicienne à l'égard de l'une de mes amies politiques m'a choquée.
Sur ce point, je me limiterais à reproduire la lettre ouverte à Jean-Claude Mary, son ancien professeur , qu'Hélène Ledoux fît alors paraître dans le Démocrate Vernonnais :


Cliquez sur l'image pour agrandir et lire ce texte.

Certes, lors des dernières municipales Monsieur Mary (Et Jean-Luc Lecomte, mais nous y reviendrons dans un prochain article, sur l'Horizon radieux de Vernon) ont raté une chance de donner un Horizon à Vernon, mais rien n'est jamais perdu, dans une Ville qui à pour fière devise (occultée dans les documents officiels par l'actuelle Municipalité !) :  "Vernon Semper Viret ! "...et j'en veux pour preuve la dernière photo qu'il m'a été donné de prendre, dans les jardins de l'Hôtel de Ville de Vernon, lors du Conseil municipal du quinze avril dernier.


 La photo de tous les espoirs pour Vernon :
Jean-Luc Miraux, Conseiller municipal Vernon Réussite, ancien Sénateur-Maire (UMP) de Vernon serrant la main (ou presque !) à Monsieur Jean-Claude Mary  élu, aux dernières municipales, sur une liste opposée à celle de Monsieur Miraux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire