Libellés

lundi 18 août 2014

Préface de "Gustave Flaubert et le Grand Orient de France" de Monsieur Olivier Roney

Olivier Ronney
L'acacia est connu de Monsieur Olivier Roney, c'est peut être ce qui le destinait à rédiger cet ouvrage étudiant les relations conflictuelles que Gustave Flaubert a entretenues avec l'Ordre Maçonnique et plus précisément avec l'association, à prétentions maçonniques, dénommée : Grand Orient de France.

Au cours de sa vie Monsieur Roney c'est, lui aussi, confronté a de mauvais compagnons, payant capitations à l'association dont le titre  distinctif est :  Grand Orient de France.

 Ce sont ces démêlés qu'il nous livre,  succinctement,  en guise d'introduction, mais ces péripéties ne sont que le point de départ de sa réflexion qui a pour ambition de comprendre comment des hommes (et aussi des femmes !) qui se réclament des plus hautes valeurs morales, sous l'égide de groupements séculaires, peuvent se comporter dans la vie profane  en personnages du "Faiseur " ?

Flaubert aurait pu assister à une représentation du Faiseur, et je suis certain qu'il y aurait reconnu bien des fâcheux qui s'évertuaient à restreindre, voir  à interdire, la diffusion de son oeuvre.
Paradoxalement, en notre début de XXI ème siècle,  dénoncer les déviances de nos contemporains est chose moins aisé qu'à l'époque de Balzac.... car ,de nos jours,  en un temps infiniment plus rapide que celui qui a été nécessaire pour les élaborer, les moindres paroles sont travesties par des gueux pour exciter des sots...si je puis me permettre de pasticher (et non de piller !)  l'admirable poème SI , publié dans "Les Silences du Colonel Bramble par André Maurois...

Ces quelques lignes n'étant qu'une illustration (de mon cru) de ce qui attend les lecteurs de Monsieur Roney !!!

Car, rares sont ceux qui n'hurleront pas en les lisant :

"Qu'est ce qu'il dit , ce Rey-Hartmann , "Si" (IF) est le plus célèbre poème de Kipling, il se fout de nous, tout le monde le sait ..."

 Et oui,  de nos jours les Importants , les Belles personnes, les Sachants  ignorent l'oeuvre du Normand (natif d'Elbeuf) Émile Wilhelm Herzog (fils d'un propriétaire de filature)  qui, vingt et un ans avant d'être élu à l'Académie Française,  publia (en 1917) un premier roman (Les Silences du Colonel Bramble)  sous le  pseudonyme d' André Maurois; Roman que l'ont peut encore lire dans l'édition Grasset de 1921, et notamment en la page 129 :

 "Ce soir, tandis que sévit le gramophone, je m'efforce de transposer en français un admirable poème de Kipling :
Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ..................

Dans sa transposition du poème "IF" de Kipling, Maurois nous donne une magistrale démonstration de sa maitrise du "Génie de la Langue Française" (si je puis, une fois encore,  m'autoriser la pédanterie de citer une oeuvre oubliée - Le Génie de la Langue Françaises, d'Albert Dauzat - par nos contemporains !)
Le texte de Maurois est à la fois très proche de celui de Kipling (dans sa finalité) mais très éloigné dans sa rédaction, pour qui a la simple honnêteté de se reporter à la rigoureuse traduction qu'en donne Jacques et Suzanne Vallette (IN Tome 3, Rudyard Kipling, Collection Bouquin, Robert Lafon éditeur, Retour de Puck ( Rewards and Fairies, 1910) pages 228 et 229 ....

Vérifier ses sources, en toute chose utiliser SON Compas et SON Équerre avant tout tracé sur la planche à dessin, je crois entendre mon F.°.  Daniel Béresniak  énoncer ces évidences (qui le firent tant haïr des Dignitaires du Grand O !)  ... ce qu'il doit effectivement faire depuis sa R.°. L.°.  à  l' Or.°. Éternel ... je vois encore un Haut dignitaire  de la Grande Loge de France, hurler (en Loge  !!!)  à Daniel qu'on n'avait pas le droit (SIC ! ) de proférer de telles paroles, que c'était de l' antimaçonnisme primaire ,  digne de Léo Taxil !

"Non, Monsieur Beresniak, car vous n'êtes pas digne d'être mon F.°. , vous ne pouvez pas dire :
"Lorsque l' inintelligence et le sectarisme ont fait leur oeuvre, Hiram n'a plus qu'à recevoir le coup de grâce. Assommé,  il s'effondre sous le maillet des ambitieux. Ceux ci ne songent plus qu'à tirer parti à leur profit d'une institution faussée ...La Franc- Maçonnerie devient alors L'INSTRUMENT D'UNE COTERIE POLITIQUE ACCAPAREUSE DU POUVOIR ...C'EST LA MORT DU MAÇONNISME , DÉSORMAIS INDIFFÉRENT AU SORT DE SON CADAVRE"

Et à Daniel de répliquer : "Mais, mon F.°. , je ne fais que citer un  F.°. dont le "prêt à penser" plaît tant dans TON Obédience, ces lignes ne sont pas de moi,  il s'agit d'un très beau texte d'Oswald Wirth, extrait de son livre "Le Maître" écrit vers 1930  !!!

Et Daniel Beresniak termina sa planche en rappelant que si  lors de la Commune de nombreux FF.°. s'étaient sacrifiés en rejoignant (Bannières en tête !!!) les rangs des "insurgés"  LE GRAND MAÎTRE  DU GRAND ORIENT DE FRANCE,  à l'époque de la Commune ( François Babaud-Laribière) eut lui une tout autre attitude ...QUI LUI PERMIT D'ÊTRE NOMMÉ PAR "MONSIEUR THIERS" ( Le massacreur des Communards !!! ), Préfet de la Charente en 1870, puis Préfet des Pyrénèes-Orientales en 1872...
 Je crois me souvenir  qu'un "jeune Maitre"ou un hardi Compagnon, je ne sais plus,  dit  aux agapes,  en parlant de ces faits,  que depuis Judas et ses modestes "Trente deniers",  la trahison était devenue hors de prix .... ce qui ne fit rire personne !!!

Tel est l'objet de l'ouvrage de Monsieur Olivier Roney montrer, qu' à plus d'un siècle d'intervalle, les même déviances , les même perversions de Nobles principes produisent les mêmes effets :

INTERDIRE OU NUIRE À LA CRÉATION ARTISTIQUE QUI, AUJOURD'HUI COMME NAGUÈRE, INQUIÈTE TANT CEUX DONT LES HAUTES VALEURS MORALES,  QU'ILS CITENT À N'EN PLUS FINIR,  NE SONT QUE LES ÉLÉMENTS (LUCRATIFS !) DU FONDS DE COMMERCE DE LEURS MESQUINS TRAFICS !

J'AI DIT !
ALAIN REY-HARTMANN,


vendredi 25 avril 2014

Vernon (27) Indemnités du Maire, Comme son prédécesseur Sébastien Lecornu ignore l'article L2123-17 du CGCT

Bruno Oppetit
"Abusus non tollit usum", m' a naguère enseigné feu mon maître Bruno Oppetit  c'est ce que , sans succès je le crains, j'ai tenté de faire comprendre lorsqu'il y a presque trois ans , j'ai publié dans ce blog (et dans d'autres ! ) un article intitulé :

"Remarques juridiques ou militantisme de caniveau, le cas des indemnités des élus municipaux, l'exemple de la Ville de Vernon (Eure)" 


Titre par trop abscons, qui causa la non publication de ce billet dans Agoravox et pourtant SUR LE FOND je n'ai, en rien, à reprendre à cet écrit qui, n'en déplaise aux maîtres d'Agoravox,  était et EST toujours d'une criante actualité.

Un récent article du Démocrate Vernonnais,  traitant des indemnités des élus de Vernon (27) a conduit Sébastien Lecornu (le nouveau Maire de Vernon) à donner, pour le moins,  les Orgues de Staline, contre ce qu'il considère comme étant une mise en cause de son honneur et de sa probité et ce tant par courriels ciblés que dans le Blog de son association (Génération Vernon) ou dans celui des Services de la Ville , ce qui est plus étrange !
 Les services communaux n'ayant pas pour vocation à défendre les engagements politiques des élus !

Comment apprécier cette réaction "paranoïde"du Maire Sébastien Lecornu qui, à l'évidence, n' a pas encore pris conscience QU'IL ÉTAIT ÉLU POUR SIX ANS et que la campagne électorale était terminée !
Monsieur le  Maire de Vernon (Sébastien Lecornu) remettant son écharpe à l'une de ses adjointes (Madame  Léocadie Zinsou )

Contrairement à ce que semble croire les journalistes du Démocrate Vernonnais ce qui est en question ce n'est pas le quantum des indemnités des élus de la commune de Vernon, car celui ci( clairement encadré par la loi,) relève d'un choix politique qui a été largement débattu lors de la campagne électorale ... Choix qui opposait les partisans d'une baisse de ces indemnités (Listes VTE et FN ) à ceux qui défendaient le status quo ante (Listes UMP et PS ).

 CETTE QUESTION A ÉTÉ DÉMOCRATIQUEMENT TRANCHÉ LORS DU DEUXIÈME TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES, la Ligne UMP/ PS l' ayant emporté sur ce point.

 Certes, on peut regretter que la Liste de Monsieur Lecornu n'ait pas la même ligne, sur cette question du quantum des indemnités des élus, que celle de Monsieur Frédéric Duché qui, nouveau Maire des Andelys ( Sous-préfecture de l'Eure)  a fait le choix d'une baisse des indemnités des élus et notamment de celle de Maire, au profit d'une indemnisation des "simples" Conseillers municipaux et non pas des seuls membres de l'exécutif municipales (Lire en ce sens l'article de l'Impartial )

LA VRAIE QUESTION, PUREMENT JURIDIQUE, EST CELLE QUE J'AVAIS EXPOSÉE DANS MON BILLET (Ref supra) DE 2011 :

" La Loi dispose (article L.2123-17 du code général des collectivités territoriales) que "les fonctions de maire, d'adjoint et de conseiller municipal sont gratuites", "Dura Lex sed Lex" tel est le principe juridique qui devra guider le juge qui serait saisi de cette question.
Certes, ce principe peut être contesté au motif qu'il ne correspondrait plus aux réalités sociales de notre temps et justement...Il l' a été récemment par un Sénateur de l'UMP"


Ce principe de la gratuité des fonctions édilitaires  a été confirmé par la jurisprudence (Conseil d'État, Richemont 1911) et débattu dans maints colloques universitaires, NOTAMMENT LORS D'UN COLLOQUE ORGANISÉ PAR LE MASTER 2 COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE L'UNIVERSITÉ PANTHÉON-ASSAS-PARIS 2 , à l'occasion de la remise de ses diplômes 




Cette formation universitaire, dirigée par mon ami le professeur Gilles Guglielmi, S' HONORANT DE COMPTER AU NOMBRE DE SES ANCIENS ÉLÈVES MESSIEURS, FRANÇOIS OUZILLEAU (deuxième adjoint de Monsieur Lecornu, responsable de la section UMP de Vernon) et GUY DE CHERGÉ , directeur de cabinet de Monsieur le président de la CAPE et futur membre du Cabinet de Monsieur le Maire de Vernon !
 Monsieur Lecornu étant, quant à lui, diplômé du  Master 1 d'Assas, ( dirigé, lui aussi, par le professeur Guglielmi ) les activités politiques de Monsieur Lecornu ne lui ayant pas laissé le temps de passer un Master 2 !




L'INDEMNISATION DES FONCTIONS ÉDILITAIRES N'ÉTANT QU'UNE EXCEPTION AU PRINCIPE DE LEUR GRATUITÉ,  c'est la raison pour laquelle , À JUSTE TITRE,  des sénateurs UMP avaient proposé de revenir sur ce principe, QUI NE CORRESPONDAIT PLUS À LA PRATIQUE FAUTIVE DE LA MAJORITÉ DES COMMUNES , proposition qui a été refusé par le parlement.


À CETTE AUNE, les sommes versées aux élus municipaux, N'ÉTANT QUE DES  INDEMNITÉS  AYANT POUR VOCATION À COMPENSER UNE PERTE DE REVENUS OU DES FRAIS DE MANDATS (par exemple, l'adhésion du Maire et de ses adjoints à des associations mémorielles ou patriotiques)  LORSQU' UN ÉLU (Le Nouveau Maire de Vernon en l'espèce) déclare à la presse qu'il continue son activité professionnelle sur le même rythme qu'avant son élection, CET ÉLU NE DOIT PAS TOUCHER D'INDEMNISATION !

   CAS  DE PHILIPPE NGUYEH THANH  EN 2008 ( Lire,en ce sens, son interview dans le DÉMOCRATE VERNONNAIS de cette époque)  OU DE SÉBASTIEN LECORNU, EN 2014.

 INTERVIEW DE SÉBASTIEN LECORNU, dans  Le Démocrate Vernonnais , édition du mercredi 2 avril 2014, en page 7  :

" QUESTION DU DÉMOCRATE VERNONNAIS : ALLEZ VOUS CONTINUEZ À TRAVAILLER ?
RÉPONSE DE MONSIEUR LECORNU :
Oui, je pense qu'il est sain de ne pas dépendre de la politique et de rester libre.  j 'ai mon entreprise de conseil...JE PEUX CONTINUER À TRAVAILLER TOUT EN ÉTANT MAIRE..."

 SI, DU FAIT DE SON MANDAT DE MAIRE MONSIEUR LECORNU  N'A AUCUNE PERTE DE REVENUS AU TITRE DE SON ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE, CONFORMÉMENT AU DROIT POSITIF RÉGISSANT CETTE QUESTION IL NE DEVRAIT TOUCHER AUCUNE INDEMNITÉ, (A.U.C.U.N.E !!!) CE QUI  REPRÉSENTE UNE ÉCONOMIE DE PRÈS DE TROIS-CENTS-MILLE €, SUR LA DURÉE D'UN MANDAT DE MAIRE !

Ce qui était aussi vrai pour son prédécesseur Phillpe Nguyen Thanh, ce qui m'a permis d'écrire dans mon billet de 2011 :

"En l'espèce,en ma seule qualité de citoyen de la République Française et d'électeur de la Commune de Vernon (Eure) je me dois de constater que Monsieur Philippe N'Guyen Thanh, Maire (PS) de Vernon, VIOLE LA LOI FRANÇAISE EN TOUCHANT LE MOINDRE CENTIME D'EUROS AU TITRE DES INDEMNITÉS  QUI POURRAIENT LUI ÉTRE ATTRIBUÉES À RAISON DE SES FONCTIONS ÉDILITAIRES, ALORS QU'IL SE VANTE, À PLAISIR, DANS LA PRESSE DE TRAVAILLER 79 HEURE PAR SEMAINE ET DE CONTINUER SES ACTIVITÉS LIBÉRALES ET UNIVERSITAIRES.
D'autres élus de la commune de Vernon sont aussi dans ce cas où ,CONTINUANT LEURS ACTIVITÉS PROFESSIONNELLE ILS TOUCHENT CEPENDANT, AU MÉPRIS DE LA LOI, LEURS INDEMNITÉS ( Sans subir aucune perte de leurs revenus professionnels ! )


TOUT ÉLECTEUR (ÉLECTRICE) DE VERNON (EURE) EST DONC EN DROIT DE SAISIR LES TRIBUNAUX POUR EXIGER QUE CES ÉLUS RESTITUENT LES SOMMES QU'ILS ONT INDUMENT TOUCHÉES DEPUIS LE DÉBUT DE LEURS MANDATS.
Et ce d'autant qu'en refusant l'amendement abrogatif proposé par les Sénateurs Lefèvre et Deroche le législateur a , incontestablement, réaffirmé son attachement au principe de gratuité des fonctions édilitaires, énoncé dans l'article L 2123-17 du Code général des collectivités territoriales."


CQFD !

Pour aller plus loin, bien que n'étant d'aucune façon, le Conseil de Monsieur Lecornu, Maire de Vernon (Eure) que peut il faire ?

Certes, espérer que ses bonnes relations avec la minorité socialiste de son conseil municipal lui permettent d'obtenir qu'à TRÈS COURT TERME L'ARTICLE L 2123-17 DU CODE GÉNÉRAL DE COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SOIT MODIFIÉ, DANS LE SENS NAGUÈRE PROPOSÉ PAR LES SÉNATEURS LEFÈVRE ET DEROCHE.

  Monsieur Lecornu peut aussi renoncer :

-  SOIT À SES INDEMNITÉS DE MAIRE ET EN ALLOUER LE MONTANT AUX "SIMPLES" CONSEILLERS  MUNICIPAUX DE VERNON, à l'imitation de l'excellente pratique de la Municipalité UMP (COURANT HUMANISTE, CITOYEN ET RÉPUBLICAIN ! ) DES ANDELYS 
- SOIT  RENONCER À SON SALAIRE DE DIRECTEUR-ASSOCIÉ DE SA SOCIÉTÉ (étant entendu que dans ce cas (en en modifiant la forme sociale) rien ne lui interdirait d'en percevoir, non plus des salaires, mais des dividendes,  ce qui fiscalement est certes moins avantageux, MAIS .... 

mardi 22 avril 2014

Caméra Diagonale ne répond plus !




Le MANITOBA, CAMERA DIAGONALE ne répond plus !

Que se passe t'il sur la toile de l'Eure ?

Le Blog de José Alcala  n'est plus accessible et personne n'en parle !

Même Voie Militante, le Blog de Denis Szalkowski, naguère si réactif, n'en parle pas.
 Il est vrai que depuis que Denis a été élu Maire de St Eloi de Fourques et qu'il ne bénéficie plus de mon aide ni de celle  de ma camarade Hélène Ledoux, il n'a plus le temps de s'informer, comme autrefois,  de TOUT ce qui peut advenir dans notre département et bien au delà !

Gémissons, gémissons, gémissons, mais espérons que  José Alcala parvienne à relancer les logiciels qui commandent Caméra Diagonale !!!

Nota :  À l'exception de la nomenclature que j'aie, jadis, établie pour PAPERBLOG, les articles d'Hélène Ledoux ne sont plus accessibles sur la toile, depuis que Denis les a tous retirés de son Blog  (pourtant participatif !) et que sur ordre de la Fédération de l'Eure du Parti DIT socialiste, les articles qu'Hélène avait rédigés pour sa section d'Evreux ont , eux aussi, été censurés...

ET DIRE QUE C'EST MON CAMARADE ET AMI MARCEL LARMANOU QUE LES TYPES DE LA FÉDÉRATION DE L'EURE DU PARTI DIT SOCIALISTE, TRAITENT DE STALINIEN... au point de VOTER ET DE  FAIRE VOTER POUR LA DROITE EXTRÊME AUX DERNIÈRES MUNICIPALES,  pour être certain que GISORS PASSE BIEN À DROITE !

 LE FN a fait de mauvais résultats dans l'Eure...NORMAL !  LA FÉDÉRATION DE L'EURE DU PS ENTRETIENT, à elle seule ( !!!)  LA DOCTRINE TOTALITAIRE DANS NOTRE MALHEUREUX DÉPARTEMENT  !!!

dimanche 20 avril 2014

IN MEMORIAM JACQUES JEAN RAYMOND REY, 1925 - 2014, MON PÈRE,

IN MEMORIAM JACQUES JEAN RAYMOND REY, 1925 -2014, MON PÈRE, Photo prise en 1996, lors du CINQUANTIÈME ANNIVERSAIRE DE MARIAGE DE MES PARENTS.
IN MEMORIAM JACQUES JEAN RAYMOND REY, 1925 - 2014, MON PÈRE, Photo prise en 1996, lors du CINQUANTIÈME ANNIVERSAIRE DE MARIAGE DE MES PARENTS.


lundi 31 mars 2014

Municipales, Eure, Vernon , Coup de théâtre, SÉBASTIEN LECORNU RENONCE À LA MAIRIE !

Une chose  qui n'arrive jamais, alors qu'il vient de remporter les municipales à Vernon , le très jeune Sébastien Lecornu a décidé de renoncer  à la Mairie de Vernon pour rentrer en religion, l'information est certaine et est déjà diffusée dans le blog "smartphone azimuté" du romancier Josèphe Sorbonne.

Sébastien Lecornu au lendemain de sa renonciation à la Mairie de Vernon, Eure

Est ce dû à son jeune âge, mais Sébastien Lecornu ne semble pas avoir supporté le poids de ses futures responsabilités.

" Gérer, à vingt-huit ans, un budget municipal de cinquante million d'euros et près de cinq cents agents municipaux, c'est trop pour moi" !!!

Certes, on peut reprocher à notre très jeune retraité de la politique de ne pas y avoir pensé avant les municipales, après tout à son âge (28 ans ) François Mitterrand était déjà ministre !
Très précisément , en 1944, Secrétaire général (ministre délégué) aux prisonniers et déportés sous l'autorité du Commissaire national (Ministre de plein exercice)  Henri Frenay.

"J' ai été touché par la grâce"  se justifie Monsieur Lecornu, "c'était en novembre dernier, j'avais été convié à une Chasse à courre en Forêt de Lyons et au retour je vis un Cerf majestueux, en plein milieu de la route,  un dix-corps, une sorte de croix scintillait au sommet de sa tête, il s'est approché de ma voiture et m' a dit : " Maire de Vernon tu seras, mais le service de dieu tu préféreras !"










Sébastien Lecornu, lors de la chasse à courre qui fut la cause  de son entrée en religion et de sa retraite politique.



Toutefois, restant un bon vivant, l'Abbé Lecornu a décidé de célébrer son nouvel état de manière gargantuesque, ci- dessous photo du premier plat de ses agapes !




vendredi 21 mars 2014

Municipales,Eure, Vernon, Des conséquences de la réélection de Monsieur Jean-Luc Miraux à la Mairie de Vernon

"Il débloque toujours "le sal juif""

  Diront et écriront celles et ceux qui (à gauche, à droite et nul part,) depuis 2001 regrettent tous les jours que, grâce à José Alcala, j'ai (en 2007) raté ma "nuit de suicides"

"Le premier tour des municipales n'a lieu que dimanche et ce dingue d'Alain Rey-Hartmann annonce déjà la victoire du type à qui il s'est vendu, pas étonnant que Rey-Hartmann soit encarté au MRC
c'est un social-traître comme Chevénement qui, en 2002, à fait battre l'imbattable Lionel Jospin dès le premier tour !
 Sans Chevénement (et Taubira !) "le camarade Michel" aurait été élu Président de la République Française, contre le vieux sénile qui n'était plus capable de faire campagne !"

Et oui,  Jean-Luc Miraux est un Raciste, un Nazi même, prêt à toutes les alliances pour faire des voix (que les affairistes, incultes qui contrôlent la LICRA veulent bien cliquer sur ce lien, pour découvrir la formule de rhétorique nommée "Antiphrase" avant de lancer une procédure judiciaire contre le juif-athée Rey-Hartmann !) et donc Rey-Hartmann trahit la Gauche en publiant dans son blog de citoyen LIBRE un article qui ne condamne pas l'Ex Sénateur-Maire Miraux ! N'est ce pas Catherine (Picard) ? !

Photo, ce jour, de Jean-Luc Miraux entre deux réunions électorales à Vernon (27)
Municipales de 2014,Vernon, Eure, Jean-Luc Miraux entre deux réunions électorales

La principale conséquence de la réélection de Monsieur Jean-Luc Miraux à la Mairie de Vernon sera sa réélection à la présidence de la Communauté de Commune des Portes de l'Eure (CAPE) et aussi, à titre infiniment subsidiaire, ce sera la fin de l'inutile carrière politique du sieur Volpatti Gérard, réélection certaine de Jean-Luc Miraux depuis que la Loi Valls a remplacé la Loi Chevènement.

 N'en déplaise à le PQR de Haute-Normandie pour le comprendre il faut,  mais il suffit,   de se reporter à la récente réforme du nombre des sièges à la CAPE :

CERTES, VERNON AURA 28 SIÈGES (Contre cinq, sous la loi Chevénement !)

TRÈS PRÉCISÉMENT, 21 SIÈGES IRONT À LA MAJORITÉ MUNICIPALE DE VERNON ET SEPT À SON, SES,  OPPOSITION(S) Mais, MAIS ( !!!) 37 communes de la CAPE auront chacune 1 (UN !) siège soit 37 sièges, la majorité absolue à la CAPE étant à 40 voix, c'est ces trente-sept "petites" communes de la CAPE qui font l'élection du président et du bureau de la CAPE.

OR, ces communes sont toutes issues de l'ancienne intercommunalité de Pacy-sur-Eure créée par...JEAN-LUC MIRAUX lorsqu'il était Maire de cette commune et elles n'ont rejoint la CAPE de Vernon (alors qu'historiquement TOUT les rapproche d' Evreux !) que part attachement à l'égard de Jean-Luc Miraux qui ne leur demanda ce sacrifice (pour un pacéen c'en est un que de dépendre de Vernon !) qu'après le refus de Gaillon (refus regrettable, dû à la néfaste influence de la députée Catherine Picard) de participer à la création de l'Intercommunalité de Vernon, autrement dit MÊME BATTU AUX MUNICIPALES À VERNON (Ce qui est impossible  !) JEAN-LUC MIRAUX EST CERTAIN D'ÊTRE RÉELU PRÉSIDENT DE LA CAPE :

37("petites" communes de le CAPE) + 7(Voix de l'opposition Vernonnaise à la CAPE) +5(Pacy-sur-Eure)
 = 49/ 78
CQFD !

MONSIEUR JEAN-LUC MIRAUX EST CERTAIN (MÊME BATTU À VERNON !) D'ÊTRE RÉÉLU PRÉSIDENT DE LA CAPE....ou de faire élire le candidat de son choix à la tête de cette structure,  si réélu Maire de Vernon il ne souhaite pas cumuler cette fonction avec la présidence de la CAPE.

Car, être Maire de Vernon n'est rien si on ne contrôle pas la CAPE même si je dois ( en grande partie ! )  à ce constat ma brouille amicale ET politique avec mon TOUJOURS CAMARADE et Ex ami Jean-Luc Lecomte
Vernon,Municipales de 2014,  quand le social-traître, du MRC, Alain Rey-Hartmann rencontre le camarade Jean-Luc Lecomte

N'en déplaise à Jean-Luc Lecomte,  contrairement à l'intercommunalité de Gisors,  la CAPE détient TOUS LES POUVOIRS QUE LA LOI PERMET DE DÉLÉGUER À UNE INTERCOMMUNALITÉ, à savoir  :

Les statuts de la CAPE en leur article 7 (régissant les Compétences de la CAPE) disposent :

La communauté d'agglomération exerce de plein droit en lieu et place des communes qui la compose les compétences suivantes :
1- ) Les Compétence obligatoires au sens de l'article L 5216-5,1 du Code général des collectivités territoriales
2 - Compétences optionnelles au sens de l'article L 5216- 11 du Code général des collectivités territoriales.
3- Compétence facultative

L'honnêteté intellectuelle m'oblige à préciser qu'entre les deux tours de l'élection municipale de 2008,  le Sénateur-Maire-Président de La CAPE Jean-Luc Miraux, qui n'est niais que de Sologne,  rajouta à cette liste la seule compétence qui lui manquait ...celle de l'Eau, secteur qui était le principale centre d'intérêt du camarade Jean-Luc Lecomte,  avant qu'il ne devienne Maire-adjoint aux travaux de Vernon, Conseiller Régional et Secrétaire départemental (Fédéral,  dans le jargon solférinien !) de la Fédération de l'Eure du Parti Communiste Français !

À Gauche ( à l'exception de l'auteur de ces lignes) seul Monsieur Jean-Claude Mary à compris l'importance de la CAPE pour Vernon, ce qui le prédestine peut être à présider cette structure DONT L'ACTION DOIT IMPÉRATIVEMENT ÊTRE COORDONNÉE À CELLE DE LA PRINCIPALE COMMUNE DE CETTTE INTERCOMMUNALITÉ VERNON , à peine que l' impuissance actuelle de la CAPE ( en six ans sa seule réalisation notoire est l'installation -NON FONCTIONNELLE ! - de sanitaires publics, à Giverny ! perdure et ne conduise à sa dissolution !

Monsieur Jean-Claude Mary, Futur président de la CAPE ?
Pour tenter de ne pas être trop superficiel, j'ajouterais simplement qu'un universitaire spécialisé dans la gestion des Collectivités territoriales, tel que mon ami le professeur  Gilles J Gulielmi (agrégé des facultés de droit à l'Université Panthéon-Assas-Paris 2, directeur du Master 2 Collectivités territoriales de cette université) ajouterait, probablement, qu'une parfaite coordination de l'action de deux entités, certes complémentaires mais DISTINCTES comme la CAPE et la Commune de Vernon impliquerait la création d'un lien intermédiaire entre la Mairie de Vernon et la présidence de la CAPE, lien qui ne pourrait être qu'un Cabinet dont les membres et tout particulièrement son directeur devraient être communs (à mi-temps dans chaque structure, pour raisons financières) à ces deux entités ( le lecteur curieux de mieux connaître le fonctionnement des cabinets de Maire ou de président  d'intercommunalité peut cliquer sur le présent lien pour avoir accès à une très complète étude  que le Courrier des Maires a consacré à ce sujet )

Démarche, qui avait été celle de Jean-Luc Miraux à la création de la CAPE en ce qui concerne la fonction (très sensible) de Directeur des sports de la CAPE, ET de la Ville de Vernon.

 MAIS, me  souvenant des hurlements des colistiers de Catherine Picard, en 2001, lorsque sur le Conseil du Cabinet du Premier Ministre d'alors, elle avait envisagé la création d'un Cabinet du Maire de Vernon, et donc la nomination d'un VRAI directeur de cabinet,   je crains fort qu'une telle institution soit par trop étrangère aux moeurs politiques de notre partie du Vexin normand, mais tout évolue il est vrai ...QUE N'AI JE ENTENDU LORS QU'EN AVRIL 2011, dans un billet de mon Blog Vernon Semper Viret,  J'AI LIVRÉ MA CERTITUDE D'UNE ALLIANCE ENTRE JEAN-LUC MIRAUX ET JEAN-CLAUDE MARY !!!


lundi 11 novembre 2013

Municipales, Vernon , Eure, La gauche victime du tempérament "hollandiste" de Jean-Luc Lecomte, secrétaire départemental PCF de l'Eure !

Rédigeant ce billet au soir des manifestations ayant commémoré à Vernon (Eure) le 95 ième anniversaire de l'armistice du 11 Novembre 1918 et , aussi, à quelques mois d'élections municipales, qui seront, certainement, déterminantes en ce qui concerne l'avenir politique de la gauche et singulièrement du Parti dit socialiste, je me dois de ne pas oublier qu'en histoire, le plus souvent, le sort d'une guerre et, bien plus, le destin d'un peuple peut basculer en quelques secondes.

 j'illustrerais cette assertion par un exemple emprunté à l'histoire de la seconde guerre mondiale (In Winston Churchill,François Kersaudy, Tallandier, page 391 et suivantes) suite à une erreur de navigation et en violation de leurs ordres des avions de la Luftwaffe lâchèrent, le 24 août 1940, leurs bombes sur la banlieue de Londres immédiatement, en représailles, le nouveau Premier Ministre, Sir Winston Churchill, ordonna un bombardement massif de Berlin, à cette action "Monsieur Hitler" (selon le vocable qu'affectionnaient nombre de politiciens français, à cette époque !) ordonna de raser les grandes villes anglaises...
 "c'est une erreur fatale; le 6 septembre, alors que la RAF, avec de lourdes pertes et un système d'appui au sol fortement désorganisé, est sur le point de fléchir, la Luftwaffe se détourne brusquement de ses objectifs militaires pour s'en prendre aux grandes villes...ce répit providentielle va permettre de réparer les lignes de communications, de réapprovisionner les aérodromes, de rebâtir les postes de commandement et de reconstituer les escadrilles décimées" en une phrase, de gagner la Bataille d'Angleterre !

D'un fait sans grande importance (quelques bombes égarées, qui ne causèrent que peu de dommage) dépendit le sort de l'Angleterre et de l'ensemble du Monde Libre !
Et ce, simplement, parce que le Premier Ministre de sa Majesté sut en mesurer l'importance stratégique, sans se limiter à son insignifiance tactique !

TOUTES CHOSES ÉTANT ÉGALES PAR AILLEURS, cette Théorie du basculement factuel de l'Histoire trouve une autre illustration dans notre commune de Vernon (Eure), il y a trois ans, le 5 novembre 2010, POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS DES DECENNIES, la majorité municipale fut mise en minorité par le conseil municipal suite à un vote imposé par le Maire de Vernon, Monsieur Philippe N'Guyen Thanh, ce cas d'école jugé comme improbable, voir impossible, par la doctrine universitaire n'eut lieu qu'à raison de la rencontre des votes des groupes divers droite, extrême droite, écologiste et Communiste du Conseil municipal de Vernon,  un homme politique de talent, ANIMÉ PAR DE FORTES CONVICTIONS, aurait pu (DÛ !) y voir l'occasion inespérée de sauver la Municipalité de Gauche d'un échec inéluctable, lors des Municipales de 2014...en effet en 2010, ( à la moitié du mandat) il était déjà, par trop évident que :
 D'une part le système des courants au Parti dit socialiste avait imposé comme "premier des socialistes"un jeune encarté, dont la seule légitimité était d'avoir "hérité" de la section de Vernon du tyranneau qui localement la tenait sous son joug depuis de nombreuse années et que d'autre part la logique des alliances entre partis politiques de gauche avait imposé en 2008  ce "débutant, bien né et SEULEMENT BIEN NÉ" à la tête de la liste d'Union de la Gauche !

Cette mise en minorité du Maire INCONTESTABLEMENT INCOMPÉTENT de Vernon  était  donc dû au hasard et....à  un excès de vitesse notoire de Monsieur Jean-Luc Miraux (divers droite) qui retenu hors de Vernon par ses obligations professionnelles ( Il est Inspecteur général de l'éducation nationale) parvint de justesse à revenir  à temps pour le vote qui permit la mise en minorité du Maire (PS ) de Vernon Philippe N'Guyen Thanh !

Au centre, "en majesté", Monsieur Jean-Luc Lecomte, secrétaire départemental du PCF (Eure), Maire-adjoint aux travaux de Vernon(27)

Il appartenait donc au chef naturel de la gauche vernonnaise Monsieur JEAN-LUC LECOMTE de donner  toute sa portée à cette anomalie que fut la mise en minorité d'un Maire (d'une ville de près de trente mille habitants !) par son conseil... dès le Conseil suivant ( 17 septembre 2010) un  autre projet du Maire de Vernon pouvait donner lieu à un autre vote de rejet du conseil municipal, et il ne restait plus pour "servir" (si mon - mes ?- lecteurs veulent bien me pardonner ce terme de vénerie qui désigne l'action d'achever une bête, après une longue chasse) qu'à attendre le vote de budget et là, à n'en pas douter, compte tenu de la population de Vernon (plus de vingt-six mille habitants ) la préfecture aurait dû se résoudre à proposer la dissolution du Conseil municipal de Vernon  !

Dissolution qui, à trois ans des municipales de 2014, aurait redonné la Mairie de Vernon au "divers droite" Jean-Luc Miraux, ancien Sénateur-Maire de Vernon,  battu de vingt voix lors des élections de 2008 qui aurait vérifié ... QU'EN TROIS ANS LE MEILLEUR ADMINISTRATEUR QUI SOIT NE PEUT PAS GRAND CHOSE QUAND LA SITUATION D'UNE VILLE A ÉTÉ GRAVEMENT COMPROMISE PAR UNE POLITIQUE DÉLIRANTE DE QUELQUES MOIS...dans une Collectivité territoriale il est aisé de prendre rapidement des décisions démagogiques qui ENGAGENT VOTRE COMMUNE POUR DES ANNÉES ET QUI PARFOIS MÊME SONT PRATIQUEMENT IRRÉVERSIBLE (Cas de la Maison de la Tour à Vernon )....Et, en  2014 UNE LISTE D'UNION DE LA GAUCHE, EMMENÉE PAR LE CAMARADE JEAN-LUC LECOMTE, ÉTAIT CERTAINE D'EMPORTER LARGEMENT LES MUNICIPALES !!!

CHIMÈRE QUE CETTE HYPOTHÈSE, DÉLIRE DE POLITIQUE FICTION D'UN AUTEUR EN MANQUE D'INSPIRATION, à n'en pas douter ....POUR QUI NE CONNAIT PAS L'HISTOIRE POLITIQUE DE VERNON !

 En 1977, un Maire considéré comme imbattable (comme Jean-Luc Miraux en 2008) fut battu par la gauche aux municipales, son successeur fut acculé à la démission en 1980 ...ET L'ANCIEN MAIRE DE VERNON (le battu de 1977 !) FUT RÉÉLU ET RESTA MAIRE JUSQU'EN 1983, date à laquelle un nouvelle équipe municipale fut portée aux affaires par les vernonnais, pour trois mandats consécutifs...lire en ce sens l'article que j'ai rédigé sur cette curiosité de l'histoire politique de notre commune de Vernon (27) 

Le plus déroutant dans ce lamentable choix politique, du conseiller Lecomte, de ne pas provoquer une élection anticipée à Vernon, début 2011, est que bien que né à Troyes, JEAN-LUC LECOMTE CONNAISSE  BIEN MIEUX QUE MOI CET ÉPISODE DE LA VIE POLITIQUE VERNONNAISE DES MUNICIPALES DE 1977 ...PUISQUE, SUITE À LA DÉMISSION DE LUCIEN POMMIER IL DEVINT LE BENJAMIN DU CONSEIL MUNICIPAL DE VERNON  !

Nul n'était plus compétent que mon camarade, mon AMI Jean-Luc Lecomte pour saisir L'OPPORTUNITÉ HISTORIQUE QU'OUVRAIT À LA GAUCHE VERNONNAISE  LE HASARD DE LA MISE EN MINORITÉ DU TYRAN DU MAIRE PHILIPPE N'GUYEN THANH !

Las ! En dépit d'évidentes qualités politiques et humaines Jean-Luc Lecomte (que j'ai longtemps soutenu, bien au delà du raisonnable, pour un membre du Parti dit socialiste ! )


Le nouveau Secrétaire Départemental PCF de l'Eure (l'équivalent de la titulature de Premier secrétaire fédéral ou Fédéral, ou en encore Fédé, dans le jargon "Solférinien" du Parti Socialiste ) Jean-Luc Lecomte est d'un caractère que, par survivance de mon amitié pour lui,  je me limiterais à qualifier  " D'HOLLANDISTE"  et son proche entourage, "digne" de la Roumanie de Ceausescu ne fait qu'aggravé, cette déficience d'ordre caractérielle du Camarade Lecomte.

La commune de Vernon, que j'aime tant et pas seulement parce qu'elle est le berceau de ma famille depuis le XVIII siècle ( date où l'un de mes parents racheta une partie des droits seigneuriaux du Marquis de Blaru) risque donc  D'ÊTRE PERDUE PAR LA GAUCHE EN MARS 2014 MAIS AUSSI, CE QUI EST D'UNE TOUT AUTRE IMPORTANCE, DE NE PLUS COMPTER  D'ÉLUS DE GAUCHE  AU SEIN DE SON CONSEIL MUNICIPAL SI, COMME JE LE CRAINS, À L'IMITATION DES LÉGISLATIVES DE 2007, LE SECOND TOUR DES MUNICIPALES,  À VERNON (EURE) N'OFFRE QUE LE CHOIX ENTRE DES NUANCES DE LA DROITE , DE L'EXTRÊME DROITE ET DE LA DROITE EXTRÊME !!!

Tout serait donc perdu pour la gauche à Vernon ( et pas seulement à Vernon, ni dans l'Eure !)
CERTAINEMENT mais , parfois , il advient que le pire ne se réalise pas... Il est un film injustement méconnu, réalisé en 1933 ( au pire moment de la Grande dépression !) Gabriel over the White House où "miraculeusement" un président du type Georges Bush Junior se mue en un clone de Franklin Delano Roosevelt

Si tel était le sort du Camarade Jean-Luc Lecomte, secrétaire départemental du PCF dans l'Eure il lui serait aisé de soutenir face au Fédéral PS de l'Eure (Marc-Antoine Jamet) qu'il pratique de longue date
Evreux, 1er Mai 2007, Marc-Antoine Jamet (PS) devisant avec Jean-Luc Lecomte (PCF) 

Que le Parti Socialiste , ayant imposé la DIVISION DE LA GAUCHE à GISORS, en vertu de ce que la presse nomme "La Ligne Bartolone" (qui vise à conquérir toutes les municipalités détenues par le Parti Communistes, au mépris de l'Union de la Gauche)  Le Parti Communiste est donc fondé à présenter,dans l'Eure, des listes D'UNION DE LA VRAIE GAUCHE .

Listes qui réuniraient TOUS LES PARTIS POLITIQUES DE LA GAUCHE NON SOLFÉRINIENNE (DU PCF AU MRC,  EN PASSANT PAR LES MICRO-PARTIS DU FRONT DE GAUCHE ET ...POURQUOI PAS ( ? ! ) EELV... !!!

Vive la République !
Alain Rey-Hartmann,