Libellés

lundi 5 avril 2010

L'affaire MAJ (Marc-Antoine Jamet) ou un épisode de la lutte des courants au Parti dit Socialiste

"L'ouverture du PS, sa transformation en un véritable parti de masse, se heurte à un autre obstacle, difficile à lever: les effets pervers du système des courants."
 "....Un autre effet pervers de la pratique actuelle des courants: la prime à la division  et à la balkanisation.
Tout courant du PS étant représenté en fonction de son influence, quiconque veut se faire désigner à un poste électif a intérêt à se "positionner" en fonction de la géographie locale des courants..."

Par ces quelques lignes Laurent Fabius a, dans le chapitre: "Quel avenir pour le PS" de son ouvrage intitulé : " C'est en allant vers le mer"(Seuil 1990) mis en évidence le mal qui, depuis le tristement célèbre Congrès d' Épinay (qui a vu la fraude électorale être érigée en principe de gouvernance du PS) gangrène le parti de Léon Blum et le condamne à jamais à l'impuissance politique.


Ce qu'en Haute Normandie il convient de nommer "l'affaire MAJ" n'est qu'un triste épisode de ce haut mal qui d'élections gagnées ou perdues (peu importe, car  le PS est I.N.C.A.P.A.B.L.E de remporter une élection majeure, HÉLAS !)  condamne le PS a ne plus être crédible dans son rôle de défenseur de la classe ouvrière, ce qui le renvoie dans les poubelles de l'histoire avec d'autre parti, qui ont joué jadis un grand rôle en France, tel que le Parti Radical.

Quelle est cette "affaire MAJ" ?

En résumé, un grand bourgeois (Énarque et Normalien, cela va de soi) Marc-Antoine Jamet,
  ci-devant Secrétaire Général de LVMH, milite à gauche depuis de nombreuse années en étant l'objet des railleries de pauvres types, prétendument de gauche,  mais qui confondent lutte des classes et RACISME (inutile d'ajouter "de classe", comme la République le racisme ne se divise pas !)
Ci-dessus Photo, un premier mai,  de Marc-Antoine Jamet, costume beige, chemise bleu sans cravate (!), un pas  derrière Hélène Ledoux, Secrétaire Nationale du PRG. 


Certes le dit MAJ pour employer le surnom dont l'affuble bien volontiers ces petits hommes, qui en d'autre temps auraient beuglé : "Vive le Maréchal ! " a des circonstances aggravantes, justement son Grand-Père, l'helléniste Claude Jamet,  a eu des responsabilités, à l'époque de l' Occupation, dans un journal (Le Petit Parisien) stipendié par la propagandastaffel de Goebbels, en outre l'un de ses oncles (Alain Jamet) à été l'un des co-fondateurs du Front National, ce qui a conduit l'une de ses cousines (France Jamet) à être, lors des dernières régionales, en Languedoc-Roussillon la tête de liste de ce parti antirépublicain et, au surplus, ce Marc-Antoine Jamet travail (à un poste de responsabilité) dans le groupe de l'homme le plus riche de France !

Las ! Mes "braves camarades" du Parti Socialiste ne se retiennent plus contre cet "ennemi de classe" eux qui à chaque Congrès du PS changent de courant, passant du soutien à Madame Royal à celui de Betrand Delanoë ( Pauvre Bertrand, qui n'a pas mérité de tels "partisans" ! ) pour conserver les prébendes qu'ils obtiennent en trompant sans cesse leurs électeurs, ce Jamet ne peut qu'être un "social traître" il ne peut en être autrement car eux sont sincères, évidemment (!) comme tous les êtres vils ils se croient purs, aussi pur qu' un Laval ou un Adrien Marquet !

Alors, à part l'auteur de ces lignes tous se réjouissent dans l' Eure que le bourge se soit fait "rivé son clou" par Alain Le Vern, leur "dieu" Alain Le Vern !

Certes, un "Dieu" bien minable que ce Le Vern !

Qui n'a vu, sur FR3, Alain Le Vern ce pitoyable tyranneau de Haute Normandie pris de panique lors de sa "confrontation"avec Monsieur le Ministre de l' Alimentation http://normandie.france3.fr/info/haute-normandie/elections-regionales-2010/debat-entre-bruno-le-maire-et-alain-le-vern-61450330.html
À 19' 10" le Seigneur et Maître de tous les "Hauts Normands" (selon le barbarisme dont il affuble les citoyens français de Normandie) se met à baffouiller et, tel un Ceausescu lors de sa chute, à donner des ordres incompréhensibles au journaliste de la chaine régionale qui le recevait.
 À 19'42" on entend Monsieur le Ministre de l'Alimentation  demander au Satrape de Seine Maritime d'avoir l'élémentaire courtoisie de débattre avec lui et non de se cacher derrière le journaliste du service public !

Comment soutenir dans ces conditions que la liste de la Gauche Unie doit son score à Alain Le Vern et aux fantoches à sa dévotion qu'il a imposés sur la liste du département de l' Eure, liste conduite (Heureusement !) par Marc-Antoine Jamet ?
Certes le "bourge MAJ" doit payer pour avoir fait élire sur sa compétence ces pitoyables pantins, incapables de lire les budgets que préparent les services du Conseil Régional c'est aussi , il est vrai, ce qui vaut à "MAJ" d'être toujours président de la commission des finances du Conseil Régional de Haute Normandie !
 Ben oui ! Le Vern et sa clique se vantent bien volontiers de l'excellence de la gestion financière de notre région, mais qui s'en occupe..... ?! Marc-Antoine Jamet et certainement pas le rimailleur et la majorette que le Frêche de Haute Normandie a placés en seconde et en première position dans l'ordre protocolaire des vice-présidents de la "Septimanie du Nord",  la Neustrie, aurait dit Claude Jamet !

Heureusement pour le Parti dit Socialiste que "MAJ" est le petit-fils d'un collabo et non (comme l'auteur de ces lignes) d'un résistant décoré, à titre militaire, de la Légion d' Honneur par le Colonel Rémy, en l' Hôtel de Salm (Photo ci-contre).

 Grand Bourgeois habitué à courber l'échine MAJ ne bougera pas !
D'autre n'hésiterait pas à démissionner du Conseil Régional de Haute Normandie, pour le simple plaisir d'obliger le Président Le Vern à demander, en plénière du Conseil Régional, à Monsieur le Ministre de l' Alimentation de bien vouloir commenter le budget préparé (à l'époque où Marc-Antoine en assumait la présidence !) par la Commission des Finances et les services du Conseil Régional !

Mais,  d'autres chantiers attendent Marc-Antoine.
Chacun sait que le Conseil Général de l'Eure n'est à gauche qu'à quelques cantons près, rien n'interdit au Maire de Val de Reuil de se présenter dans le Canton de Louviers Nord, dont une partie ( la commune d' Incarville, récemment passée à droite) était naguère partie intégrante du Val de Reuil.

En 2014, si le PS échoue (ce qui est hautement probable, hélas !) dans son juste combat contre la réforme territoriale ( Que je dénonce depuis mon premier  article sur ce sujet  sur Voie Militante, en date du 5 décembre 2008:
 http://www.paperblog.fr/1376011/cantonales-regionales-ce-qu-on-nous-cache/ )
Pour conserver  les régions et les départements de gauche il faudra de vrais militants dévoués à la cause du peuple de gauche et non de vulgaires apparatchiks n'ayant d'autre ambition que celle de servir leur vanité  !
Les cantonales de 2011 seront une excellente "répétition générale" des élections territoriales de 2014 !

Blog référent :
http://leblogdalainreysocialistelibredeleure.blogspot.com/

3 commentaires:

  1. N'oublions pas que Marc-Antoine Jamet est également le fils du célèbre journaliste, écrivain, ancien Président de la Biliothèque Nationale de France, Dominique Jamet...

    RépondreSupprimer
  2. Et Dominique Jamet est aussi l'auteur de deux livres passionnants retraçant son enfance française sous l' Occupation et durant l'après-guerre:
    - "Un petit Parisien, 1941-1945" Flammarion, 2000
    - "Notre après-guerre, comment notre père nous a tués" Flammarion, 2003

    RépondreSupprimer
  3. C'est terrible de lire tous cela.
    Chantal Treguer
    http://chtreguer.unblog.fr/
    Le "Bretons-Normandie"

    RépondreSupprimer