Libellés

dimanche 21 février 2010

Régionales, Haute Normandie, Marre du culte de la personnalité au PS !

Je viens de regarder sur FR3 Normandie un débat entre divers représentants des listes en concurrence en Haute Normandie.
Le représentant de la liste du Parti dit Socialiste( Guillaume Bachelay) était  insupportable d'arrogance dans son rôle (de composition ?) de petit roquet qui mord TOUT ce qui passe, citant à chaque instant le nom de la tête de liste régionale de son parti (le Sénateur Alain Le Vern)  alors que la représentante de la liste de la majorité présidentielle n'a cité qu'une seule fois (est ce par contagion ?) le nom de sa tête de liste !

Enfant,  j'ai appris qu'est à gauche celui qui défend des idées, une vision de ce qui est utile à la collectivité dont il est membre  et qu'est de droite celui qui s'engage dans une course effrénée aux places et aux honneurs, dans le seul but de satisfaire sa vanité et qui sait d' échapper à son humaine condition de simple mortel !

En quoi un culte pathologique du Chef sert t'il le peuple de gauche et bien au-delà l'intérêt général ?

En écoutant les ridicules incantations de Monsieur Bachelay, ventant les mérites (?) de son Chef, je m'imaginais sans peine, Mutatis Mutandis Servatis Servandis, soixante dix ans plus tôt, écoutant à la radio un erzatz de Philippe Henriot exaltant les vertus de celui qu'on appelait alors le Maréchal, le traître Philippe Pétain.

Comment peut on se réclamer du parti de Jaurès et de Blum lorsque qu' on se comporte de la sorte ?

ÊTRE UN HOMME ( UNE FEMME ) DE GAUCHE NE SAURAIT SE RESTREINDRE À LA CARTE DU PARTI QUE L'ON CONSERVE DANS SON PORTEFEUILLE, UN MILITANT DE GAUCHE SE RECONNAIT À SON COMPORTEMENT BIEN PLUS QU'À SES PAROLES !

Si en 2002, lors du premier tour de l'élection présidentielle, j'ai choisi de m'abstenir plutôt que de déposer dans une urne une enveloppe contenant un bulletin où aurait été imprimé le nom de Lionel Jospin, c'est que contrairement à ce camarade (?) je ne pensais pas que l'on pouvait remporter une élection en trahissant les valeurs dont on se prétendait le défenseur .
Comment se dire de gauche quand Premier Ministre on a fait voté l' inversement du calendrier électoral ? Inversement qui donnait la prééminence à l'élection du président de la République sur celle des Députés du Peuple Souverain !

Seul François Loncle( Député de l' Eure)  a osé, au Parti Socialiste, dénoncer cette ineptie voulu par Lionel Jospin.
Comment se dire de gauche quand premier secrétaire du Parti Socialiste on a introduit dans les statuts de ce parti l'élection du "premier des socialistes" au suffrage universel des militants !

La présidentialisation est un poison qui instille le venin du bonapartisme dans le coeur de celui qui antérieurement était authentiquement un militant de gauche .

Le Conseil Régional est encore une Assemblée élue au scrutin de liste,  mais la pratique irresponsable de Monsieur Bachelay et de ses amis le travesti en un duché dont les sujets se verraient octroyés l'élection  du souverain...sous l' Ancien Régime les ci-devants justifiaient leurs privilèges par la protection qu'ils étaient censés accorder à leurs sujets, c'est bien cette idée contre-révolutionaire qui est véhiculée par cette prétention de la liste dite socialiste à être (Comme Philippe Pétain !) le bouclier du bon peuple !!!

En République le seul bouclier du peuple c'est son droit inaliénable à l'Insurrection !
En République les représentants du Peuple ne sont pas ses défenseurs...Ils sont le peuple !



Enfin,  espérons que le 14 Mars prochain le temps sera favorable à une longue et belle promenade en forêt...

Blog référent :
http://leblogdalainreysocialistelibredeleure.blogspot.com/

2 commentaires:

  1. bonjour,

    Je viens de lire votre article sur le dénommé " Bachelay"

    Félicitation pour ce positionnement. J'ai également regardé ce débat qui m'a plutôt révolté dans le partage du temps de parole.

    Mr Bachelay est copain avec l'animateur ou quoi?

    En tous les cas bienvenue sur la blogosphère.

    RépondreSupprimer
  2. Votre contre fait davantage de dégâts que de voter blanc.

    Amitié.

    RépondreSupprimer